Ne ratez plus aucune actualité immobilière
Inscrivez-vous à la newsletter du SVIT INFO


* champ obligatoire
Home ACTUALITÉS

ACTUALITÉS

ACTUALITES

    SUISSE – Revenus en hausse pour Immofonds grâce aux recettes locatives

    Le bénéfice net d'Immofonds a augmenté de 1,8% à 21,5 millions de francs au premier semestre 2019. Le fonds immobilier, coté à la Bourse suisse, Immofonds a augmenté ses recettes locatives de 4,4% à 36,6 millions de francs au premier semestre 2018/19 (au 31.12). Le taux de défaut de paiement des loyers s'est rétracté à 4,6%, contre 5,1% auparavant, a indiqué mercredi le fonds qui investit principalement dans des propriétés résidentielles.

    SUISSE – Une LDTR malmenée et contournée

    Il arrive fréquemment que des propriétaires ne demandent pas d’autorisation à l’Etat pour rénover un appartement. Ce faisant, ils échappent au plafonnement, durant trois à cinq ans, du loyer de leur bien après travaux. C’est pourtant ce que prévoit la LDTR (loi sur les démolitions, transformations et rénovations de maisons d’habitation) afin d’assurer le maintien d’un parc locatif répondant aux besoins de la population. 

    VAUD – Logement: Accord public-privé pour des loyers abordables à Rolle 

    La Commune a obtenu du promoteur du quartier Buttes Jardins de créer une dizaine de logements à des loyers plafonnés. C’était avant l’entrée en vigueur de la loi sur la préservation et la promotion du parc locatif (LPPPL) le 1er janvier 2018: dans le cadre des négociations avec Implenia, investisseur et constructeur du quartier Buttes-Jardins au centre-ville de Rolle, la Municipalité avait obtenu que l’immeuble comprenne dix logements à loyer abordable (LLA). Ce seront les premiers appartements réalisés à Rolle avec des loyers plafonnés grâce à un accord public-privé.

    LAUSANNE : A Lausanne, le bâti fait la part belle au bois 

    Les trois bâtiments «En Cojonnex», près de Chalet-à-Gobet, sont un exemple d’utilisation du bois dans la construction. Il y en a d’autres. La forêt du Jorat s’est parée de nouveaux éléments boisés cet automne. Commandés par la Ville au bureau lausannois MPH, les trois bâtiments qui abritent 102 logements à côté de l’Ecole hôtelière de Lausanne (EHL) déploient leurs façades en sapin. Le matériau naturel se décline aussi dans ses murs et ses appartements.

    SUISSE – FRANCE : 30 ans de récompenses pour les champions de l’économie franco-suisse

    Les entreprises impliquées dans les relations bilatérales en France et en Suisse contribuent à renforcer les liens entre les deux pays. Pour la 30e fois, la Chambre de commerce et d’industrie France Suisse vient de remettre ses trophées aux plus performantes d’entre elles ce vendredi 15 février à Montreux. Dans huit catégories, les multinationales, PME, startups et autres entreprises de l’industrie, des services, de l’agroalimentaire ou de la construction voient leur stratégie et leurs résultats salués par les acteurs consulaires. Depuis 1988, la Chambre de commerce et d’industrie France Suisse (CCIFS) organise chaque année ses Trophées du commerce France-Suisse. 

    FRIBOURG – De l’art dans l’espace public 

    La ville de Fribourg a déclaré sa volonté de créer une collection de tables artistiques dans l'espace public. La création d'une "régie culturelle", dont l'objectif est de valoriser des surfaces commerciales libres, est également étudiée. "Proposer de l’art dans l’espace public sous forme de tables": c'est l'intention de la ville de Fribourg, qui veut lancer une véritable collection de tables artistiques, à l'instar de la Table du Bourg et la plaque en béton sur Jaguar écrasée qui égayent respectivement la place Nova Friburgo et l'entrée de l'Eikon depuis 2016. Un nouvel appel à projets artistiques sera lancé prochainement, annonce le Service culturel.

    SUISSE – Propriété immobilière: 5 variantes pour biffer la valeur locative

    La commission de l’économie du Conseil des Etats peine à s’entendre sur les modalités de la réforme de l’imposition de la propriété du logement. La valeur locative doit être supprimée. La commission de l’économie du Conseil des Etats tient à réformer l’imposition de la propriété du logement en ce sens, mais elle peine à s’entendre sur les modalités. Cinq variantes seront mises en consultation à la mi-mars. La commission a deux souhaits, a expliqué vendredi à la presse son président Pirmin Bischof (PDC/SO). Il s’agit d’abord de supprimer la valeur locative alors que toutes les tentatives en ce sens ont échoué ces vingt dernières années. La commission veut aussi freiner le fort taux d’endettement des ménages privés.

    SUISSE – Le dynamique marché de la logistique et des entrepôts

    Le marché de la logistique et des surfaces de stockage est néanmoins plus tendu que le marché résidentiel et que celui des bureaux, selon une étude réalisée par CBRE. Les chiffres relatifs à l’essor du e-commerce sont éloquents: sur un marché qui pesait 8,6 milliards de francs en 2017, les ventes en ligne affichent un taux de croissance annuel à presque deux chiffres depuis plusieurs années, et leur proportion par rapport aux ventes totales est proche de passer la barre des 10%.

    SUISSE – Tokenestate prépare l’émission d’un premier token dans l’immobilier

    La fintech romande Tokenestate poursuit sa croissance, après l’entrée récente de Swissroc à son capital. Entretien avec Vincent Trouche, fondateur et CEO. L’agenda s’accélère pour Tokenestate, active dans digitalisation d’investissement immobilier, lancée en 2017, après l’entrée récente à son capital de Swissroc. Hébergée un an par la Fongit, la start-up a développé une plateforme permettant à des gestionnaires d’actifs immobiliers d’émettre leurs parts sous forme de jetons numériques d’investissement: les Real Estate Tokens (RETOs).

    SUISSE – Le boom suisse des appartements écologiques

    Le label suisse Minergie de construction durable connaît un grand succès en Suisse alémanique pour les bâtiments neufs. Une famille nous raconte ici les particularités de la vie dans leur appartement conçu pour économiser l’énergie et respecter au mieux l’environnement. Les différences avec les logements traditionnels sont bien réelles. Erica et Mirko ont accumulé quinze ans d’expérience avec ce label. Ils ont tout d’abord loué un appartement certifié Minergie, puis, il y a cinq ans, ils ont acquis leurs propres logements dans une copropriété de l’agglomération zurichoise où ils vivent avec leurs trois enfants âgés de dix, quatre et un an.

    LAUSANNE : L’urbanisme fait salle comble dans l’Ouest

    Une séance publique a lancé la consultation sur le plan directeur intercommunal, mardi soir. Florilège de questions et de réponses. On manquait de sièges pour s’asseoir, mardi à la salle de spectacle de Renens. Pourtant, il n’y avait pas concert, ce soir-là. Une séance d’information marquait la mise en consultation publique du plan directeur intercommunal (PDi) de l’Ouest lausannois, déjà présenté à la presse il y a quelques jours.

    SUISSE – Propriété du logement et impôts

    Rien que le passage d'un bien d'un propriétaire à un autre entraîne, dans la plupart des cantons, un droit de mutation. En général, il faut prévoir entre 1 et 3% du prix d'achat. Selon les cantons, l'acheteur endosse une partie des frais, l'autre est partagée entre l'acheteur et le vendeur. La Confédération et les cantons de Zurich ou de Schwyz n'appliquent pas le droit de mutation.Les frais de notaire et de registre foncier peuvent également varier considérablement. Certes, il ne s'agit pas d'impôts au sens classique mais ces frais peuvent aussi se répercuter sur le budget. Prenons, par exemple, l'authentification d'un contrat de vente d'un appartement d'une valeur de 700 000 francs: dans de nombreux cantons comme ceux de Zurich, de Schwyz ou de Thurgovie, il faut compter une taxe de quelques centaines de francs. À Berne, au Tessin ou dans certains cantons de Suisse romande, le même acte peut souvent coûter entre 2500 et 3500 francs; dans des cas extrêmes, l'authentification peut coûter jusqu'à 6 fois plus.

    GENÈVE – Les Rues-Basses font la nique à internet

    Les magasins genevois tués par internet? Pas vraiment. Une étude de la société CBRE, active dans l’immobilier et la location d’arcades, vient tordre le cou aux préjugés. «Dans les rues commerçantes du centre-ville, le secteur se porte même plutôt bien», assure Bastian Caspers, consultant dans le secteur du commerce de détail. L’expert en veut pour preuve le faible taux de vacance, moins de 1% dans les Rues-Basses. «Il y a très peu d’emplacements disponibles et la demande est forte.» Celle-ci s’exprime surtout sur la partie centrale de l’artère, autour du Molard.

    INTERNATIONAL – Gianluca Rendina, l’architecte de l’extrême

    Le Suisse Gianluca Rendina vit actuellement à Londres, où il est l’un des directeurs du studio de design Hugh Broughton, et l’un des rares architectes au monde à maîtriser la construction de bâtiments capables de résister aux températures et aux vents extrêmes.Son premier projet est la station de recherche britannique Halley VILien externe du British Antarctic Survey, réservée aux scientifiques qui étudient les champs magnétiques de la Terre. À cause des températures jusqu’à moins 60 degrés et d’un vent à plus de 150 km/heure, les scientifiques sont obligés d’y vivre pendant un an et demi sans pouvoir jamais sortir à l’extérieur. Originaire de Bellinzone, Gianluca RendinaLien externe travaille actuellement sur d'autres projets similaires sur les glaces et dans l'espace: une station polaire scientifique en Nouvelle-Zélande, une station espagnole et une autre base anglaise. Mais surtout, il fait partie de l'équipe qui, en collaboration avec la NASA, étudie des solutions de logement dans la perspective d’une longue mission sur la planète Mars.

    GENÈVE – L’urgence climatique fait du bois le béton du XXIe siècle

    Rompant avec les projets militants, le bois part à la conquête des immeubles de logements et de bureaux. Au forum Woodrise, la filière met en scène sa révolution technique afin de convaincre les promoteurs. Son adoption bouleversera notre perception du paysage urbain. Plus haut, moins visible, mais systématique. Le bois est venu cultiver sa beauté intérieure il y a dix jours à Genève, vingt ans après le pari des appartements carougeois du pionnier Thomas Büchi. Mot d’ordre de la manifestation Woodrise, qui a réuni 80 orateurs sous la voûte de béton du pavillon Sicli ? Faire partir le matériau à la conquête des villes. «Le bois ne se réduit plus à l’usage qu’on en a fait jusque-là», assure Claude Haegi, ancien conseiller d’État et instigateur, avec l’office de promotion Lignum, de ces journées dont l’acte fondateur a réuni 2500 participants à Bordeaux en 2017.

    SUISSE – Un décompte clair et juste

    Baux à loyer: La facture du supplément de charges n’est pas la plus évidente à vérifier. Petit tour d’horizon des principaux points à vérifier. Dans la plupart des cantons romands, les charges sont facturées en sus du loyer net. Lorsqu’elles sont été réglées par le biais d’acomptes mensuels, le locataire peut avoir la mauvaise surprise d’être appelé à payer un supplément parfois élevé. Quels réflexes adopter face à cette situation ?

    SUISSE – Le moment idéal pour vendre des immeubles de rendement

    Immobilier. Même si le marché suisse reste très tendu, une détente a toutefois été amorcée ces derniers mois. Pour les loyers à la conclusion, les locataires profitent dans une large mesure – tant pour les immeubles d’habitation que pour les immeubles commerciaux – de la correction attendue depuis longtemps. En plus des 72.000 logements en location vides actuellement en Suisse, 50.000 autres seront construits au cours de cette année. Les choses ne sont guère mieux pour les surfaces de bureau, avec 2.650.000 m2 d’espace vacant. Malgré tout, les constructions se poursuivent dans les deux segments. Et même si la demande est à nouveau en légère hausse dans certains sous-segments, cette timide reprise est résolument concentrée sur les sites centraux. En revanche, les agglomérations sont fortement exposées aux fluctuations de la demande.

    SUISSE – L’immobilier en crowdfunding: une alternative ou un complément?

    Un fonds immobilier est un véhicule de placement collectif qui investit ses avoirs dans des valeurs immobilières. Cela permet à des investisseurs de déployer des capitaux dans le but d’être exposés dans l’immobilier. La gestion des investissements est déléguée à un tiers gérant qui prend les décisions et agit exclusivement dans l’intérêt des investisseurs.  L’investisseur peut acheter et vendre ses parts et ainsi bénéficier des avantages de diversification du portefeuille immobilier et des avantages fiscaux conférés aux fonds d’investissement immobilier. Le nom de l’entité juridique du fonds apparaît au registre foncier, car le fonds reste propriétaire des immeubles. L’échange de parts de certains fonds peut se faire en un clic, sans requérir l’intervention d’un notaire vu qu’il n’y a pas de changement de propriétaire. 

    Faîtes-vous connaître des professionnels en Suisse romande!

    Envoyez-nous vos informations immobilières.

    En savoir plus