Home Étude

Étude

SUISSE – L’offre actuelle de logements pour étudiants en Suisse ne suffit pas

Immo Voxia
0
0
En tenant compte de l’offre actuelle, huit étudiants sur 100 en Suisse peuvent actuellement se loger dans une résidence pour étudiants. Ce sont surtout les villes de Suisse romande qui profitent d’une plus grande offre par rapport au reste de la Suisse. L’offre de résidences pour étudiants en Suisse comprend actuellement plus de 310 immeubles pouvant accueillir environ 17’500 étudiants. La moitié de l’offre immobilière de toute la Suisse se concentre sur les deux villes possédant des Ecoles polytechniques fédérales, à savoir Zurich (avec Winterthour) et Lausanne. C’est à Lausanne que se trouve aussi l’Ecole hôtelière de Lausanne (EHL) qui peut recevoir plus de 2’100 étudiants. D’autres sites universitaires importants sont Genève avec 2’200 lits ainsi que Fribourg, Berne et Bâle. De plus, on peut trouver dans les Alpes vaudoises et en Valais de nombreuses écoles hôtelières qui disposent de logements sur leur campus universitaire. En tenant compte de l’offre actuelle, huit étudiants sur 100 en Suisse peuvent actuellement se loger dans une résidence pour étudiants. Ce sont surtout les villes de Suisse romande qui profitent d’une plus grande offre par rapport au reste de la Suisse.

VAUD – «Il n’y a pas de logements bon marché»

GENÈVE – Habiter en coopérative coûte deux fois moins cher

Immo Voxia
0
0
Antonio Hodgers veut multiplier ce type d’habitat bon marché. De quoi réaliser 1000 logements. Question loyer, les coopératives sont imbattables. Le prix moyen y est deux fois moins élevé que dans les logements à loyer libre. «La différence est tout simplement énorme», commente Antonio Hodgers, qui a fourni jeudi matin ces chiffres inédits. C’est une des raisons qui poussent le conseiller d’Etat en charge du Logement à promouvoir ce type d’habitat. Le magistrat a demandé à l’Office cantonal de la statistique de comparer les loyers des coopératives (un échantillon de 850 logements) à ceux des loyers libres. Résultat: «Les écarts y sont de 43 à 53% selon le nombre de pièces», résume le magistrat. Sur le marché libre, le loyer moyen du cinq-pièces s’élève à 1842 francs, contre 1044 francs pour les coopératives. Pour un quatre-pièces, c’est respectivement 1484 francs et 795 francs. Bien sûr, ce sont des moyennes. Et certaines coopératives prises dans l’échantillon ont sans doute été construites il y a des lustres. Antonio Hodgers veut multiplier ce type d’habitat bon marché. De quoi réaliser 1000 logements.

SUISSE – Indice du marché des loyers de homegate.ch: Les loyers proposés en Suisse restent de nouveau inchangés au mois de septembre

Immo Voxia
0
0
En septembre 2017, les loyers proposés en Suisse sont restés inchangés. L’indice «Suisse» de homegate.ch s’est établi à 113,6 points. Par rapport au même mois de l’année précédente, les loyers proposés en Suisse ont baissé de 0,18 pour cent. Dans les cantons de Vaud et de Genève, ils ont enregistré une hausse de 0,16 pour cent par rapport au mois dernier. Ce résultat a été mis en évidence par l’indice homegate.ch du marché des loyers, qui est établi par le portail immobilier homegate.ch en collaboration avec la Banque Cantonale de Zurich (BCZ). Il mesure les variations mensuelles des loyers après correction des facteurs qualificatifs pour les appartements mis ou remis en location sur la base des offres actuelles du marché.   En septembre 2017, les loyers proposés en Suisse sont restés inchangés. L’indice «Suisse» de homegate.ch s’est établi à 113,6 points. Par rapport au même mois de l’année précédente, les loyers proposés en Suisse ont baissé de 0,18 pour cent. Dans les cantons de Vaud et de Genève, ils ont enregistré une hausse de 0,16 pour …

SUISSE – Indicateur immobilier BCVs

Immo Voxia
0
0
Les prix des logements (maisons familiales et appartements en propriété par étages) dans le canton du Valais ont légèrement progressé de 1.2% au cours des six derniers mois. Après un faible recul au 4e trimestre 2016, les prix ont retrouvé un certain élan pour se ressaisir au cours du semestre écoulé. Leur évolution est proche […]

SUISSE – Détente soutenue sur le marché des appartements en PPE

SUISSE – UBS Swiss Real Estate Bubble Index – 2e trim.

Immo Voxia
0
0
Au 2e trimestre 2017, l’UBS Swiss Real Estate Bubble Index figurait à 1,38 point dans la zone de risque. Ainsi, l’indice restait inchangé par rapport à la valeur du trimestre précédent. Les déséquilibres sur le marché des logements en propriété n’ont plus augmenté depuis quelques trimestres. L’indice de bulle immobilière a été soutenu par l’indicateur […]

SUISSE – Indicateur immobilier BCVs

SUISSE – Moniteur immobilier Suisse, 2e trimestre 2017

Immo Voxia
0
0
Les arbres n’atteignent jamais le ciel. Tant les bailleurs que les locataires de logements sont actuellement confrontés à cette vérité: l’ère de la hausse constante des prix des logements en propriété et des loyers semble bel et bien révolue. Il faut s’attendre à une stagnation pour les trimestres à venir. L’évolution des prix des maisons individuelles devrait ici se révéler supérieure à celle des appartements, pour les raisons que vous pourrez lire dans notre Moniteur immobilier pour le 2e trimestre. La fin d’une époque Les arbres n’atteignent jamais le ciel. Tant les bailleurs que les locataires de logements sont actuellement confrontés à cette vérité: l’ère de la hausse constante des prix des logements en propriété et des loyers semble bel et bien révolue. Sur le front du logement en propriété, le niveau élevé des prix et la multiplication des obstacles en matière de financement privent un nombre toujours plus important de ménages suisses du rêve de devenir propriétaire. In contrast to the political arena, the real estate markets appear to have little potential to surprise in 2017.

SUISSE – Détente soutenue sur le marché des appartements en PPE

Immo Voxia
0
0
En comparaison avec l'année précédente, la demande des appartements en PPE s'est estompée en Suisse. Cela ressort de l'analyse Online Home Market Analysis (OHMA) de homegate.ch, effectuée en collaboration avec le Swiss Real Estate Institute de l'école supérieure d'économie de Zurich HWZ. Une analyse approfondie des différentes régions et villes montre toutefois de fortes différences régionales de l'offre, de la demande et du niveau des prix. Au cours de la période sous revue du 1er juillet 2016 au vendredi, 30 juin 2017, 67 600 appartements en PPE ont été proposés dans toute la Suisse sur les plateformes Internet. Cela représente une augmentation de l'offre de quelque trois pour cent par rapport à l'année précédente. La durée de parution moyenne d'un appartement en PPE a augmenté de onze jours à 103 jours de parution. La prolongation hors proportions de la durée de parution (+12%) indique un recul de la demande des appartements en PPE. - Une demande à la baisse des appartements en PPE dans la Suisse alémanique, une demande croissante au Tessin et à Genève. Zurich (ots) - En comparaison avec l'année précédente, la demande des appartements en PPE s'est estompée en Suisse. Cela ressort de l'analyse Online Home Market Analysi

Les Suisses seraient prêts à vivre sans voiture

Immo Voxia
0
0
Les Suisses sont prêts à envisager d'autre solutions que l'achat d'un véhicule tels que le leasing, l'autopartage,les transports public, le télétravail, ou encore les trottoirs roulants. Telles sont les conclusions principales de l'étude «PostCarWorld» menée par l'EPFL. Comment imaginez-vous vous déplacer dans un monde sans voiture? C’est la question de départ que les chercheurs ont soumise à des centaines de Suisses, experts en urbanisme et mobilité et individus ordinaires. Ces derniers ont dû imaginer leur vie dans une société qui aurait choisi de vivre sans voiture non par contrainte environnementale ou manque de carburant, mais librement. Pilotée durant quatre ans par Jacques Lévy, géographe et directeur du Laboratoire Chôros de l’EPFL, le contenu de l'étude s’est enrichi d’une approche interdisciplinaire auprès de chercheurs de l’EPFL, de l’ETH de Zurich et de l’Université de Suisse italienne (USI). Résultats? Une majorité des Suisses accepte d’envisager d’autres solutions que l’achat d’un véhicule, même si les pratiques évoluent lentement et si le plaisir de conduire n’a pas disparu.  Les Suisses sont prêts à envisager d'autre solutions que l'achat d'un véhicule tels que le leasing, l'autopartage,les transports public, le télétravail, ou encore les trottoirs roulants. Telles sont les conclusions principales de l'étude «PostCarWorld» menée par l'EPFL.