Home Tag "logement"

VAUD – Pully: Vaud n’a pas encore dit oui à l’EMS

Immo Voxia
0
0
Le canton a cinq mois pour se prononcer sur l’extension d’un EMS à Pully (VD), qui entraînerait la suppression de 14 appartements protégés. Réactions. «Ce qui se passe dans cette ville est tout simplement inacceptable de la part d’une collectivité publique, quels que soient ses objectifs: il faut reloger ces gens, avant que les autorités locales ne cèdent cet immeuble!» Président de l’ASLOCA suisse, le conseiller national Carlo Sommaruga (PS/GE) réagit à la décision choc de la commune vaudoise de Pully (Est lausannois) de résilier les baux à loyer d’une quinzaine d’aînés âgés de 80 à 96 ans, et d’une retraitée de 70 ans, révélée hier par «Le Matin». «Si elle n’est pas en mesure d’assumer ses responsabilités sociales, la Ville doit renoncer, car cela signifierait justement qu’il y a de grosses difficultés à trouver quelque chose sur le marché pour cette catégorie de locataires, qui a des ressources relativement modestes», poursuit-il. Dans le cas de Pully, les 14 logements en question sont non seulement des appartements à prix modérés, mais réservés aux seniors, car «adaptés» au troisième âge. Le canton a cinq mois pour se prononcer sur l’extension d’un EMS à Pully (VD), qui entraînerait la suppression de 14 appartements protégés. Réactions.

SUISSE – L’offre actuelle de logements pour étudiants en Suisse ne suffit pas

Immo Voxia
0
0
En tenant compte de l’offre actuelle, huit étudiants sur 100 en Suisse peuvent actuellement se loger dans une résidence pour étudiants. Ce sont surtout les villes de Suisse romande qui profitent d’une plus grande offre par rapport au reste de la Suisse. L’offre de résidences pour étudiants en Suisse comprend actuellement plus de 310 immeubles pouvant accueillir environ 17’500 étudiants. La moitié de l’offre immobilière de toute la Suisse se concentre sur les deux villes possédant des Ecoles polytechniques fédérales, à savoir Zurich (avec Winterthour) et Lausanne. C’est à Lausanne que se trouve aussi l’Ecole hôtelière de Lausanne (EHL) qui peut recevoir plus de 2’100 étudiants. D’autres sites universitaires importants sont Genève avec 2’200 lits ainsi que Fribourg, Berne et Bâle. De plus, on peut trouver dans les Alpes vaudoises et en Valais de nombreuses écoles hôtelières qui disposent de logements sur leur campus universitaire. En tenant compte de l’offre actuelle, huit étudiants sur 100 en Suisse peuvent actuellement se loger dans une résidence pour étudiants. Ce sont surtout les villes de Suisse romande qui profitent d’une plus grande offre par rapport au reste de la Suisse.

VAUD – «Il n’y a pas de logements bon marché»

JURA – Objectif séduction pour les appartements protégés

Immo Voxia
0
0
La construction d'appartements protégés va bon train dans le canton du Jura, mais cette alternative aux EMS peine encore à rentrer dans les mœurs auprès de la population. Les appartements protégés se développent gentiment dans le Jura. Au niveau des entrepreneurs en tout cas, le concept séduit. Un permis de construire pour un projet de 48 de ces logements a d'ailleurs été déposé à Alle ce mercredi. Lors de son dernier recensement, en mai 2017, le canton comptait 73 appartements protégés et a pour objectif d'en avoir 278 d'ici 2022. Mais cette alternative aux EMS peine encore à devenir un réflexe pour les personnes âgées et leur famille. Ce type de logement est principalement adressé aux personnes encore autonomes qui souhaitent néanmoins bénéficier d’un environnement sécurisé avec des prestations à domicile possible. La construction d'appartements protégés va bon train dans le canton du Jura, mais cette alternative aux EMS peine encore à rentrer dans les mœurs auprès de la population

VAUD – Lonay veut voir la vie en grand et en verre

Immo Voxia
0
0
Doté d'un kilomètre de bâtiments vitrés, un projet pharaonique prévoit d'accueillir commerces et logements le long de l'A1. «C’est le chantier du siècle», affirme le syndic Philippe Guillemin quand il évoque Lonay-Sud. Son village s’apprête à connaître un fort développement ces quinze prochaines années, dans le bas de la commune, où un immense projet est en gestation autour de la route de Denges, que tout le monde appelle encore «route des patates». «Il y a quelques années, les propriétaires des terrains du secteur En Carouge ont émis le désir d’y construire des logements, se souvient Philippe Guillemin. Dans le même temps, le Canton a fait savoir qu’il souhaitait procéder à la requalification de la route cantonale qui traverse cette zone. Constatant ces volontés de développement, l’entrée en vigueur de la loi d’aménagement du territoire ainsi que d’autres futurs travaux ailleurs dans la commune, les autorités vaudoises, Région Morges et la Municipalité ont crié «halte» et lancé conjointement des études tests pour l’ensemble du périmètre Lonay-Sud.» intement des études tests po

VAUD – «Il n’y a pas de logements bon marché»

Immo Voxia
0
0
Malgré la hausse du nombre d’appartements vacants, ceux à loyer modéré sont indisponibles. Le point avec Bernard Virchaud, président de l’association romande des maîtres d’ouvrage d’utilité publique. La pénurie de logements continue de sévir dans le canton. Au 1er juin 2017, 3650 logements sont annoncés comme vacants sur l’ensemble du territoire vaudois. Plus que l’année dernière. Reste que les prix du marché demeurent trop élevés pour une partie de la population. Pour répondre aux besoins de celle-ci, il est nécessaire de construire des logements bon marché. Tel est en tout cas le souhait d’Armoup, l’association romande des maîtres d’ouvrage d’utilité publique. Celle-ci organisait jeudi dernier une journée de réflexion entre collectivités avec pour thème l’usage du droit de superficie pour mettre sur le marché des logements à prix abordables. Interview de Bernard Virchaux, président de l’association. Malgré la hausse du nombre d’appartements vacants, ceux à loyer modéré sont indisponibles. Le point avec Bernard Virchaud, président de l’association romande des maîtres d’ouvr

GENÈVE – Aux Vernets, comment éviter la caserne pour 4000 habitants

Immo Voxia
0
0
Le futur quartier au bord de l’Arve sera très dense. Les architectes ont tenté de relever le défi. A voir dans une exposition. La caserne des Vernets fera place, d’ici à quatre ans, à un nouveau quartier. Un ensemble dont la densité, très forte, sera comparable, voire supérieure, à celle des Pâquis. Sur cinq hectares, on érigera 1500 logements pour près de 4000 personnes. Comment éviter de les faire vivre dans des casernes? C’est le défi qu’ont tenté de relever une dizaine de bureaux d’architectes, invités à un concours (de type mandat d’étude parallèle). Le résultat de leur travail est exposé jusqu’à la fin de la semaine. Les architectes n’avaient pas les coudées franches. Ils devaient dessiner deux grands îlots définis lors d’un précédent concours d’urbanisme (lire ci-dessous). Cette forme de bâtiment revient en force aujourd’hui, profitant de la mauvaise cote des immeubles en barre. Le futur quartier au bord de l’Arve sera très dense. Les architectes ont tenté de relever le défi. A voir dans une exposition.