Home Tag "Vaud"

VAUD – La partie de ping-pong qui épuise les communes

Immo Voxia
0
0
Les nouveaux plans d’affectation font des allers-retours entre l’Etat et les Municipalités, à cause du cadre légal évolutif. Un ras-le-bol se fait sentir. Syndique de La Chaux, Brigitte Dufour n’a pas caché sa lassitude face au Conseil général, il y a dix jours. Elle annonçait aux villageois que le nouveau Plan général d’affectation (PGA), en chantier depuis 2007, devait – encore – être corrigé. Le Service cantonal du développement territorial avait trouvé à redire. Enième retour à l’expéditeur. Le genre de match de ping-pong que connaissent bien des élus locaux, rêvant d’y mettre un terme d’un smash plein de hargne. Et vlan! «Il y a quelque chose qui ne jouait pas avec nos surfaces d’assolement, je ne peux pas vous en dire plus», commente la syndique dans un soupir. Et de mettre le doigt sur un problème plus général: «Les communes dont la zone à bâtir est surdimensionnée sont invitées à revoir leur PGA.    Les nouveaux plans d’affectation font des allers-retours entre l’Etat et les Municipalités, à cause du cadre légal évolutif. Un ras-le-bol se fait sentir.

VAUD – Pour en finir avec «le désert de béton» de la Riponne

Immo Voxia
0
0
La Municipalité demande 800 000 francs pour repenser la place qui étale ses pavés au pied de Rumine, ainsi que celle du Tunnel. Alors certes, il est un peu trop tôt pour s’imaginer refaisant le monde à l’ombre de ses platanes centenaires, mais 2026, mine de rien, c’est demain. Ou pratiquement. C’est en tout cas l’échéance qu’avance la Municipalité pour offrir aux Lausannois une nouvelle place de la Riponne. Et accessoirement, une nouvelle place du Tunnel dans le paquet. Pour s’attaquer à ce véritable serpent de mer, ou plutôt à ce «désert de béton» comme le qualifiait l’ancien syndic Daniel Brélaz, elle demande un crédit de 800 000 francs aux conseillers communaux pour l’organisation d’un concours d’urbanisme et la définition d’une image directrice pour l’aménagement de ce vaste secteur. Les autorités lausannoises n’y vont pas par quatre chemins quand il s’agit de qualifier les deux places. «Elles ne sont pas à la hauteur de leurs potentiels. Elles font l’objet de fortes attentes de la part des Lausannois et méritent qu’on questionne leurs formes, leurs fonctions et leurs usages.» Avant elles, le Plan directeur communal (PDCom) y pointait également des «dysfonctionnements». La Municipalité demande 800 000 francs pour repenser la place qui étale ses pavés au pied de Rumine, ainsi que celle du Tunnel.

VAUD – Pully: Vaud n’a pas encore dit oui à l’EMS

Immo Voxia
0
0
Le canton a cinq mois pour se prononcer sur l’extension d’un EMS à Pully (VD), qui entraînerait la suppression de 14 appartements protégés. Réactions. «Ce qui se passe dans cette ville est tout simplement inacceptable de la part d’une collectivité publique, quels que soient ses objectifs: il faut reloger ces gens, avant que les autorités locales ne cèdent cet immeuble!» Président de l’ASLOCA suisse, le conseiller national Carlo Sommaruga (PS/GE) réagit à la décision choc de la commune vaudoise de Pully (Est lausannois) de résilier les baux à loyer d’une quinzaine d’aînés âgés de 80 à 96 ans, et d’une retraitée de 70 ans, révélée hier par «Le Matin». «Si elle n’est pas en mesure d’assumer ses responsabilités sociales, la Ville doit renoncer, car cela signifierait justement qu’il y a de grosses difficultés à trouver quelque chose sur le marché pour cette catégorie de locataires, qui a des ressources relativement modestes», poursuit-il. Dans le cas de Pully, les 14 logements en question sont non seulement des appartements à prix modérés, mais réservés aux seniors, car «adaptés» au troisième âge. Le canton a cinq mois pour se prononcer sur l’extension d’un EMS à Pully (VD), qui entraînerait la suppression de 14 appartements protégés. Réactions.

VAUD – Il faut 7,5 millions pour redonner son lustre au mythique théâtre de l’Alcazar

Immo Voxia
0
0
Enjoint par le Canton de restaurer ce joyau classé, le propriétaire n’a pas pu obtenir l’aide de la Ville. La situation est bloquée. La sculpturale chanteuse Grace Jones y possède encore son vestiaire. Plus d’un siècle auparavant, ce lieu emblématique a vu valser l’impératrice Sissi. Mais on ne danse plus au Théâtre L’Alcazar. L’ancienne salle des fêtes du Grand-Hôtel de Territet est intégralement barricadée par des échafaudages depuis près de quatre ans. Et cela fait dix-huit mois que les ouvriers ont déserté le chantier, faute de financement. «Si elle voyait ce joyau dans son état actuel, l’impératrice Sissi se retournerait dans sa tombe», commentent Nadine et André Delacour, habitants de Territet. Et la situation s’enlise de jour en jour, alors même que l’édifice, construit en 1894 par l’architecte Eugène Jost et décoré de stucs et de peintures néobaroques de Marcel Chollet, est classé d’importance nationale. Enjoint par le Canton de restaurer ce joyau classé, le propriétaire n’a pas pu obtenir l’aide de la Ville. La situation est bloquée.

VAUD – Subvention votée pour des logements à Rolle

Immo Voxia
0
0
Le Conseil communal a accepté de subventionner les 18 logements que la Coopérative d’habitation va construire au Maupas. Après vingt ans de débats politiques et de procédures sans fin, les travaux de construction de l’immeuble du Maupas, à Rolle, vont débuter en novembre. Président de la Société coopérative d’habitation de Rolle (SCHR), Jean-Philippe Mayerat a appris avec une grande satisfaction que le Conseil communal avait voté ce mardi soir un crédit de près de 400'000 francs pour subventionner pendant quinze ans les loyers (10%) des dix-huit appartements prévus dans ce bâtiment. «Nous attendons désormais que l’Etat de Vaud fasse de même», précise-t-il. Le coût de cet immeuble, qui comprendra, en plus des dix-huit appartements subventionnés dans les étages, neuf logements protégés au rez-de-chaussée, une salle de réunion et un parking souterrain de 24 places, est évalué à 12 millions. Il sera entièrement financé par la coopérative, sans cautionnement de la Commune de Rolle. Les travaux dureront deux ans. Le Conseil communal a accepté de subventionner les 18 logements que la Coopérative d’habitation va construire au Maupas.

VAUD – La nouvelle vie du quartier du Flon

Immo Voxia
0
0
Au cœur de Lausanne, la société immobilière Mobimo inaugure l’esplanade du Flon rénovée ce jeudi. Le quartier, qui connaît un flux de 7,5 millions de personnes par an, poursuit sa métamorphose entamée en 2009. Moxy, un nouvel hôtel branché 3 étoiles de 115 chambres, sera inauguré en 2019. Ensuite, la rénovation de deux entrepôts surnommés «les Jumeaux» en immeuble commercial et de loisirs sera achevée dans deux ans. Il accueillera notamment l’enseigne Eataly, symbole de la gastronomie italienne. Puis l’aménagement d’un showroom de la marque de voitures Tesla est prévu pour l’an prochain. Cet hiver déjà, Philip Morris ouvrira, en première mondiale, un bar-fumoir pour promouvoir les cigarettes sans fumée. Et ce jeudi, après neuf mois de travaux, c’est l’esplanade rénovée et revêtue de pierre calcaire Villebois grise qui montrera son nouveau visage. Des démarches sont en cours pour que la remise des médailles des Jeux olympiques de la jeunesse de 2020 à Lausanne ait lieu ici. Autant dire que le quartier du Flon, devenu le nouveau centre de Lausanne, est en métamorphose permanente.   Au cœur de Lausanne, la société immobilière Mobimo inaugure l’esplanade du Flon rénovée ce jeudi.

VAUD – La région morgienne veut freiner l’étalement urbain

Immo Voxia
0
0
Région Morges organise une conférence sur le futur développement urbain de l’agglomération. Cette fois, c’est parti! Les grands travaux qui modifieront durablement le visage de la région morgienne ont commencé. Afin de «permettre à tout un chacun d’appréhender les changements qui s’opèrent», Région Morges organise sa 2e Conférence régionale, le samedi 30 septembre à la salle de la Crosette à Denges. «Le principal objectif de cet événement est de faire prendre conscience aux élus et à la population des enjeux liés aux projets de développement en cours», explique le chargé de communication de Région Morges, Guillaume Raymondon. Créée en 2008, l’association qui regroupe onze communes (Chigny, Denges, Echandens, Echichens, Lonay, Lully, Lussy, Morges, Préverenges, Saint-Prex, Tolochenaz) a pour but de mieux coordonner l’aménagement du territoire et la planification des transports dans le périmètre. «Depuis les années 50, on assiste à un phénomène d’étalement urbain dans l’agglomération Lausanne-Morges, analyse Guillaume Raymondon. Un modèle qui atteint ses limites aujourd’hui à cause d’une forte congestion du trafic routier, d’une utilisation irréfléchie des sols et de nuisances environnementales. Nous devons donc désormais procéder à une densification vers l’intérieur.» Région Morges organise une conférence sur le futur développement urbain de l’agglomération.

VAUD – Démasqué, le corbeau hostile au groupe Orllati contre-attaque

Immo Voxia
0
0
Le procureur a identifié l’auteur de dénonciations pour pollutions non avérées à l’issue de son enquête pénale. L’affaire est loin d’être close. Rien de répréhensible à signaler. Telle a été en substance, le printemps dernier, la conclusion de l’enquête du Ministère public sur le Groupe Orllati, accusé de faire courir de graves risques de pollution sur son site de Bioley-Orjulaz. Dénoncé par l’Etat à la suite de l’intervention de plusieurs personnes, l’entrepreneur et promoteur immobilier a été accablé par un mystérieux corbeau fustigeant notamment l’attitude du Canton auprès des médias et des politiques. La plainte contre inconnu déposée par le Département du territoire et de l’environnement, puis par le Groupe Orllati, a porté ses fruits. Se fiant à son intuition autant qu’à des investigations policières, le procureur Christian Buffat est parvenu à démasquer ce lanceur d’alerte. Aucune information n’a filtré mercredi quant à son identité, si ce n’est – par deux sources proches du dossier – qu’il ne s’agit pas de Bernard Nicod, contrairement à ce que susurraient de mauvaises langues. Ou encore que l’auteur de ces courriers n’agissait pas tout seul dans son coin. L’enquête le concernant n’est pas terminée. Le procureur a identifié l’auteur de dénonciations pour pollutions non avérées à l’issue de son enquête pénale. L’affaire est loin d’être close.

VAUD – «Il n’y a pas de logements bon marché»

Immo Voxia
0
0
Malgré la hausse du nombre d’appartements vacants, ceux à loyer modéré sont indisponibles. Le point avec Bernard Virchaud, président de l’association romande des maîtres d’ouvrage d’utilité publique. La pénurie de logements continue de sévir dans le canton. Au 1er juin 2017, 3650 logements sont annoncés comme vacants sur l’ensemble du territoire vaudois. Plus que l’année dernière. Reste que les prix du marché demeurent trop élevés pour une partie de la population. Pour répondre aux besoins de celle-ci, il est nécessaire de construire des logements bon marché. Tel est en tout cas le souhait d’Armoup, l’association romande des maîtres d’ouvrage d’utilité publique. Celle-ci organisait jeudi dernier une journée de réflexion entre collectivités avec pour thème l’usage du droit de superficie pour mettre sur le marché des logements à prix abordables. Interview de Bernard Virchaux, président de l’association. Malgré la hausse du nombre d’appartements vacants, ceux à loyer modéré sont indisponibles. Le point avec Bernard Virchaud, président de l’association romande des maîtres d’ouvr